Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voyons nos vies comme des œuvres d'art !

Old_book_bindings.jpg
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 13:13



Art et Littérature bannière




 

 

Auteur :        Alice Ferney.

 

Titre              La conversation amoureuse.


Editions:       J'ai lu.(groupe flammarion).


 

L'intrigue :


Un homme en instance de divorce et une jeune femme mariée, vivent une relation d’amour intense. Lors de la soirée de leur premier rendez-vous, un jeu de séduction, d’émotions et de ressentis non dissimulés mais non-dits, semblent tisser l’écheveau, le rets de leur relation adultère.

Parallèlement à leur rapport, Alice Ferney nous expose le quotidien de couples d’amis, leurs déboires, leurs allégresses, leurs problématiques et interrogations sur la liaison et fonction du couple. Nous vivons l’évolution des histoires, des pensées et points de vue, mouvants ou stagnants, ballottés par le défilement implacable du temps qui passe.   

 


Alice Ferney.

 


 

Mon avis :

 

Alice Ferney réussit le tour de force de décrire sur trois cent pages, les différentes étapes d’une rencontre amoureuse. Elle décrit avec précision les multiples interrogations que tout à chacun se pose alors. Nous percevons la nette différence d’approches, d’appréhensions et de ressentis qu’un homme et une femme peuvent éprouver dans tels cas ; leurs attentes, leurs espérances, leurs frustrations et leurs surprises, bonnes ou mauvaises.

Ce roman est très vivant et offre l’intérêt, en sus du dénouement intrinsèque de l’histoire, d’offrir une vision strictement féminine du cheminement cérébral féminin, lors de la relation amoureuse.

Ce qui inspire à l’homme que je suis la maxime suivante :

La réflexion sentimentale féminine est l’art de se poser mille questions là où l’homme ne s’en pose à peine une.

Ce roman, quasi philosophique parfois, se lit très aisément et permet donc un élargissement de la vision masculine, quant à celle des femmes. Il peut constituer également une preuve de la remarquable et remarquée, complexité féminine...

A lire absolument.

 






 

Mes lectures.



 

Accueil.





 

Art et Littérature

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Ok ok ok, ma liste s'allonge et le thème de celui-ci me plaît particulièrement, je te l'avoue notamment grâce à ta critique....malheureuses femmes que nous sommes, souvent, incomprises et compliquées. Hihihihi ....Bisous p'tit frère!
Répondre
T


Compliquées mais si intéressantes et subtiles.


Mais tout de même…si vous étiez un peu moins alambiquées…et nous autres les hommes moins…primaires ; peut-être serait-ce mieux ?


Ma foi; homme, femme : nous ne sommes que plus attachants avec nos défauts et imperfections.


Plein de gros bisous petite Sœur de l’Art.