Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voyons nos vies comme des œuvres d'art !

Old_book_bindings.jpg
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 12:21

 




 

Art et Littérature bannière

 




 

Dimanche 26 septembre 2010, 08h45. Nous partons mon épouse et moi, pour Maisons-Alfort. Nous sommes invités à participer aux JMS 2010 et nous devons, mon hôte et moi, travailler sur un projet que nous avons en commun.

Nous arrivons pour 10h30. Notre hôte nous reçoit tout sourire. Elle est rayonnante. Nous nous connaissons depuis un peu plus de 2 ans mais c’est la première fois que nous nous rencontrons. C’est une Noémie charmante, enthousiaste, chaleureuse, qui nous reçoit. Je suis heureux car elle est exactement celle que je perçus lors de nos premiers échanges et qui fit que je lui dédiai un poème. Elle est en résumer aussi belle intérieurement qu’elle l’est extérieurement. (Mon épouse est d’accord…)

Nous travaillons la matinée sur notre projet. Nos échanges sont enrichissants et passionnants. Je sens que rapidement, je n’aurais plus besoin d’interprète pour la comprendre. D’ailleurs, je suis fermement décidé à apprendre rapidement la LSF.

Noémie est sourde mais je pense sincèrement qu’elle entend bien mieux que moi et que de nombreux entendants. Certains auront compris de qui je parle. Je parle de l’excellentissime, la solaire Noémie Churlet.

Voilà une actrice qui a su rester simple, abordable et disponible. Je peux avancer sans la moindre démagogie, que lorsqu’on possède une ouverture d’esprit et une très grande classe, on ne tombe pas dans le grossier piège du « chopage de melon. »  Noémie est de cette trempe ; de ceux qui possèdent la clairvoyance de l’âme, l’intelligence du cœur.

Je me sens avec elle comme avec ma propre sœur.

Elle nous garde à déjeuner, (très bon, soit dit en passant) puis nous filons pour Paris, via le métro, rejoindre le cortège aux ballons bleus, le cortège des JMS.

Première surprise ; dans un silence impressionnant, des centaines de personnes échangent à bâtons rompus. Il se dégage de ces gens, un dynamisme et un enthousiasme évident. Je ressens très fort ce que j’éprouve si souvent. Nous avons tant à apprendre de l’autre, de l’étranger, du différent. Nous avons tant à échanger…

Échanger… Voilà le leitmotiv des JMS ! Que les communautés, Sourde et Entendante, ne fassent enfin plus qu’une ! Que les différences ne deviennent plus synonyme de scission mais bien d’union et d’enrichissement ! Utopie ? Personnellement j’y crois. Je pense que ce sera long, mais possible et réalisable.

Noémie nous présente et nous introduit parmi ses amis. C’est ainsi que nous avons la joie de rencontrer entre autres, Laurent Verlaine, Victor Abbou, Emmanuelle Laborit.

Nous arrivons place de la République, lieu de ralliement de notre procession. Noémie papillonne d’une personne à l’autre et fait connaître davantage son webzine "Intermittent’Sign" (qui va bientôt changer de nom...)  Noémie irradie…

Mais hélas, l’heure tourne et nous devons nous quitter. Mais qu’importe ! Nous aurons d’autres occasions de nous retrouver ; ne serait-ce que pour travailler sur notre projet.

C’est l’âme pleine de soleil, le cœur empli d’espoir, que nous retournons dans notre Loiret.

Merci Noémie ! Merci de ta gentillesse et de ta magnanimité ! Merci de combattre au quotidien pour que la culture s’offre aux Sourds, pour que ce monde ne soit plus celui des Entendants, mais celui des Hommes, tout simplement !

Nous sommes conscients, mon épouse et moi, de côtoyer là, une femme peu ordinaire, qui est bien partie pour marquer son temps. "Une femme phare, une femme fleuron… une illustre femme…"

 

 


 

 

 

Photo0806 [1600x1200]

 

Cliquez sur la photo afin d'accéder au petit reportage photos.

 

 




 

 

Carnet de vie.

 

 


 

Accueil.

 

 


 

 

Art et Littérature

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P


Je sais que cette rencontre était importante pour toi et je suis heureux de savoir qu'elle a été possible.Et à te lire, toi et ton épouse en avaient bien profité !


Dans cette blogosphère "virtuelle" et un brin pesante parfois, ces rencontres brisent la glace et rapprochent les affinités. Et les amitiés se confirment, se prolongent et trouvent leur
aboutissement.


J'ai hâte d'en apprendre plus sur ce projet que tu évoques...petit cachotier ! sans en rien savoir, je ne t'en souhaite pas moins le succés !


Amitié,


PAT



Répondre
F


Merci Pat !!!


 


Ça se finalise ; doucement mais sûrement...


Je te tiens au courant dès que possible, promis !


Merci pour ton amitié.


Adishatz.



T


Bonjour.


C'est avec plaisir que je lis cet article. Apprendre la LSF est une excellente idée, elle est apprise à tous les enfants dans les écoles Montessori de mon coin, la version germaine bien entendu.
Bien content de prendre des nouvelles de Noémie par la meme occasion. Mais au fait, c'est quoi ce projet ? Sourire.


Bonne continuation


Thierry



Répondre
F


Bonjour Thierry. Le projet... ah ! ah !!! Je pense que je ferai bientôt un article à son propos. Mais il est encore trop tôt...  :-)


Heureux de ton passage, à très bientôt.


Frédéric.



D


Bien heureuse de retrouver p'tit frère et en pleine action en plus ! Certaines rencontres sont vraiment faites pour transformer un peu nos vies, non? je me réjouis pour toi et ton épouse, et pour
la peine une grosse bise amicale!



Répondre
F


La joie est partagée Tite Sœur !


 


Je suis heureux que tu puisses de nouveau laisser des commentaires sur Art et Littérature.


J’ai beaucoup de mal à concilier vie professionnelle, tenue du blog et écrits (+ lectures).


Les jours ne sont pas assez longs !


Par ce fait,  excuse-moi de pas honorer suffisamment mes blogs amis, dont le tien bien sûr.


Je finalise 2 projets d’écriture (dont un avec Noémie) et puis je m’offrirai une parenthèse dont je profiterai pour flâner sur tous ces blogs qui me manquent ;


 


Plein de gros bisous !


 


Je ne t’ai pas encore coudoyée mais tu fais partie de ces rencontres qui changent une vie...