Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voyons nos vies comme des œuvres d'art !

Old_book_bindings.jpg
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 14:58



Art et Littérature bannière






 

 

Titre :                                   Notre Seconde Vie

Auteur :                               Alain Monnier

Genre :                                 Roman

Editeur :                               Flammarion

Année :                                 2007

ISBN :                                   9782081205048

 

 

 

 


 



L'intrigue :

 


La société des hommes et l’environnement se sont dégradés. Les emplois n’occupent

que 20% de la population qui est alors chargée de faire fonctionner le tout. Reste à

occuper les 80% inactifs, tout en leur procurant l’impression d’exister et une source de

revenu.

La solution : NSV.  Une réplique du monde réel, les calamités en moins, se voulant idyllique, où les hommes vivent des existences hautes en couleur, via des avatars plus ou moins extravagants. Plus on obtient de connexion, plus les sponsors s’intéressent à l’avatar en question et lui proposent alors des contrats de sponsoring, afin de vanter les mérites de leurs produits. Plus les connectés sont nombreux, plus les revenus sont élevés. Les travers de la vie première s’avèrent corrompre également la seconde vie…

 

 

 


 

notre-seconde-vie

 


 

 

Mon avis :

 


Notre Seconde Vie est une fiction d’anticipation nous menant en un univers virtuel, cousin éloigné de celui de Matrix ; à la différence que dans NSV, les hommes vivent deux existences : Leur vie première et celle de leur avatar dans NSV. Pour 80% de la population, NSV devient quasiment leur réalité première…

Alain Monnier jongle avec l’ambiguïté du réel qui forge le virtuel ; du virtuel qui façonne le réel, à ce point que tous deux en arrivent à interférer, à se confondre.

Ce récit est captivant et imaginatif. Il demeure intéressant également, quant à sa réalité possible…







Mes lectures.





Accueil.






Art et Littérature

Partager cet article
Repost0

commentaires