Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voyons nos vies comme des œuvres d'art !

Old_book_bindings.jpg
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 15:09

 




 

Art et Littérature bannière

 




 

 

 

 

Titre :                                                     Le petit chose

Auteur :                                                Alphonse DAUDET

Éditeur :                                                Éditions GP  Département des Presses de la Cité

Collection :                                           Super 1000

Illustrateur :                                         Félix LACROIX

Année de cette édition :                    1966

Année de première parution : (Aux Éditions Hetzel en 1868 puis aux Éditions Fasquelle en 1887.)

ISBN :                                                     Inexistant

 

 

 

 


 

 

L'intrigue :

 


 

La famille Eyssette, composée de Eyssette père et mère et de leurs trois enfants, "L’abbé", Jacques et Daniel, dit le "Petit chose" ; la famille Eyssette donc, est à la tête d’une fabrique de foulards, dans le Languedoc.

Mais les affaires qui furent florissantes, déclinent et périclitent. La famille Eyssette doit alors se séparer afin que chacun puisse assurer sa propre subsistance.

Le tout jeune Daniel, le petit chose, trouve via le truchement de l’aide du recteur d’Académie, une place de pion au collège de Sarlande, dans les Cévennes.

Commence alors pour le petit chose, l’âpre apprentissage de l’existence autonome…

 

 

 


 

 

Le petit chose

 


 

 

Mon avis :

 

 

 

Nous voici plongé dans le 19ème siècle, au sein d’une famille qui connut le statut de la bourgeoisie puis celui de l’indigence. Nous assistons à son combat pour recouvrer quelque richesse, quelque dignité. Nous suivons le parcours tortueux de Daniel, le petit chose, éternel enfant, pour qui la vie s’avère plus compliquée à vivre, que pour la plupart des gens. Nous faisons plus ample connaissance avec Jacques, son aîné qui, magnanime et ancillaire, devient sa mère de substitution ; sa "mère Jacques".

 

"Le petit chose" est un chef-d’œuvre ! Il nous narre une bien belle histoire, sublimée de l’ô combien talentueuse et virtuose plume d’Alphonse DAUDET !

Que d’émotions ressenties ! Que de rebondissements ! Que de bouleversements et de sensations diverses et variées ! Que d’images prégnantes, venant à se fixer dans l’imaginaire du lecteur ! Combien de fois me suis-je senti, à mesure de ma progression en ma lecture, au bord des larmes ! Larmes de tristesse et de détresse ; larmes de joie. Combien de fois ai-je été heureux, inquiet, abattu, enthousiaste, attristé par ce que traversaient mère Jacques et Daniel, le petit chose !

Quelle plume ! Quelle leçon de vie ! Quel style ! Quel joyau de la littérature française !

 

Le petit chose ne se lit pas. Le petit chose se vit ! Le petit chose se dévore !

Et quelle magnifique édition ! Ouvrage numéroté, il se présente d’une belle couverture rigide et entoilée, avec en impression, l’effigie du petit chose en haut-de-forme et de papillons. (Le lecteur comprendra à la lecture de l’ouvrage, l’allusion aux papillons…) Les pages sont faites d’un beau papier à fort grammage et à la délicate teinte crème, avec en noir, le texte, et en vert olive pâle, le même que celui de la couverture, le titre du livre et la numérotation.

Le tout est sublimement orné de délicieuses illustrations trichromes (noir, blanc et vert olive) de Félix LACROIX, ce qui confère à l’ensemble une sobriété empreinte de grande classe, seyant à merveille à la classe du texte ; sublime pépite dans un bien bel écrin.

 

À lire et à conseiller sans la moindre retenue !

 

 

 




 

 

Mes lectures.

 

 


 

 

Accueil. 

 

 




 

 

 

Art et Littérature

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P


Je me suis replongé dans mes souvenirs de lecture en lisant aujourd'hui ton article.


J'avais oublié avoir lu "le petit chose", j'avais oublié le plaisir et la peine éprouvés en le dévorant.


merci de me l'avoir rappelé avec cette passion que tu communiques si talentueusement,


Belle journée,


PAt



Répondre
F


Belle journée à toi Pat. Il est vrai que le texte du "Petit chose" m'a beaucoup touché.


À très bientôt.


Adishatz.



D


Etrange cette mémoire qui oublie les détails mais garde bien enfouie les sensations, les émotions. Tu viens de me rappeler que j'avais vécu Le Petit Chose et qu'il fait partie de mon histoire!
Bises p'tit frère de l'art! Toujours un moment de bonheur de venir te visiter, p'tit frère de l'art...Bises à toi!



Répondre
F


Gros bisous Tite Del. Merci pour ce beau complément et surtout, merci pour ta présence et ton soutien.


Amitiés sincères.


Frédéric.



T


Bonjour.


Je ne connaissais pas ce livre. Te lire donne envie de le lire, d'autant plus que les lettres de mon moulin m'ont laissé un souvenir impérissable.


Amitié


Thierry



Répondre
F


Un régal, selon moi.


Amitié Thierry.