Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voyons nos vies comme des œuvres d'art !

Old_book_bindings.jpg
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 12:33



Art et Littérature bannière




Titre :                                                                                                         Le Colonel Chabert

Auteur :                                                                                                      Honoré de Balzac

Éditeur :                                                                                                     Le Livre de Poche

Collection :                                                                                                Classiques de Poche

Œuvre globale dont est « Le Colonel Chabert » est inhérent :         La Comédie humaine

Année de parution :                                                                                   1832

Année de cette édition :                                                                            1999

Genre :                                                                                                        Roman

ISBN :                                                                                                         2253098043

 

 


 

L’intrigue :

 

Dans une étude d’avoués, alors que clercs et saute-ruisseaux s’adonnent à la plaisanterie facile, un homme fantomatique, aux allures de sénescence, affublé d’un vieux carrick, demande audience.

C’est homme, un grognard de Napoléon 1er, comme tout droit sorti d’outre-tombe, désire à être reconnu comme étant lui-même ; le Colonel Chabert, mort à Eylau…

 


 

Mon avis :

 

Sur la partition de La Comédie Humaine, celle que nous vivons tous, que nous subissons, mais à laquelle nous participons en bien ou en mal, en y ajoutant nos notes, plus ou moins dissonantes, donnant naissance tantôt à quelques mouvements euphoniques, et bien souvent hélas, à des compositions cacophoniques ; sur cette partition donc, revient une rengaine aux accents acétiques, composée des notes cinglantes du mépris, de l’égocentrisme et du mercantilisme.

Honoré de Balzac dénonce avec, mais est-il nécessaire de le préciser, une puissance évocatrice géniale, cet air grinçant, comme l’est un violon désaccordé dans les mains d’un novice, sur lequel beaucoup d’âmes basses et Colonel Chabertviles aiment à se repaitre, tel le goret dedans sa fange putride. Madame la Comtesse Chabert est un des nombreux spécimens atteints par ce virus des plus contagieux et tenaces. C’est ainsi que celle-ci, tirée de sa miséreuse condition par le Colonel, se vit hissée au rang de Comtesse, vivant au crochet de cet homme affable, puisant sans vergogne ni ambages et avec quelle délectation, en sa fortune. Que cet homme vînt à être sur la touche, et la voici qui le reniait. Elle reniait sa personne, mais en aucun cas son pécule.

"Le Colonel Chabert" est le doigt mis sur cette pustule, celle qui consiste à voir en l’autre un portefeuille plutôt que l’alliance d’un cœur et d’une âme, à voir en autrui un intérêt plutôt qu’un être.

La chose est entendue sinon ouvertement reconnue. La chose ne s’arrange pas, loin de là, mais la dénoncer reste utile. Si ne serait-ce seulement qu’un lecteur sur mille, décide après sa rencontre d’avec Chabert, de se regarder en face, de s’y reconnaître s’il se trouve atteint par ce bubon, de décider d’y remédier, de se corriger, alors l’écriture de ce roman n’aura pas été vaine, Balzac n’aura pas usé son calame en pure perte.

À lire, à comprendre et à méditer. Mieux ! Que ce livre soit notre bréviaire à tous !





Mes lectures.



Accueil.    

 




    

 

 

Art et Littérature

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Bonsoir tout le monde

Moi c'est Junie Peterman , et je suis Serrurier à Paris . J'habite dans le paris 2eme arrondissement , et je suis passionée de Jeux d'échecs - Dames . Mon truc à moi , c'est que Aquariophilie . Je cherche à avoir le plus d'informations sur ce sujet et je suis ouvert à toute nouvelle idée !
Répondre
M

Un de mes romans préférés! Il faut dire que Balzac est l'auteur qui m'a le plus souvent accompagné dans mes lectures solitaires... quel écrivain fantastique!!! Je crois bien avoir lu l'intégrale
de la Comédie humaine... une oeuvre magistrale!!!
Répondre
F


Et incontournable, je partage cet avis. Merci pour ce passage sur Art et Littérature.