Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voyons nos vies comme des œuvres d'art !

Old_book_bindings.jpg
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 11:41

 




 

Art et Littérature bannière

 




 

 

 

Coffret de quatre nouvelles :                   "La lettre et autres nouvelles"

Auteur :                                                          Patrick FORT.

Textes :                                                            Le Chêne

La Lettre

Deadwood

Réminiscence

ISBN :                                                              97829163388984

Collection :                                                    Quatre lignes

Genre :                                                            Recueil de nouvelles

Éditeur :                                                          Éditions Le Solitaire

Année :                                                           2011

ISSN :                                                              2110039X

 

Je me trouve devant ce coffret. Je le découvre. Je suis interpellé par sa présentation originale et très plaisante. Il se présente comme un coffret à CD. Au lieu de renfermer quatre disques, il révèle quatre livrets. L’ensemble est sobre et classique, dans l’acception noble du terme. Dans les teintes grises et blanches, marqué de noir, le coffret ainsi que les livrets, présentent le nom de leur collection : "Quatre lignes"… sur quatre lignes. L’effet est imparable et sonne à merveille pour deux raisons. La première est que cela contribue à conférer à l’objet, son aspect classique. La seconde, réside dans l’insinuation de l’idée de portées musicales, ce qui est une excellente entrée en matière, vu que la lecture de ces nouvelles, résonne comme une symphonie ; symphonie de mots, d’images, de parfums, de paysages, de sensations et d’émotions. 

 

 


 

 

Quatre lignes

 


 

 

Titre :                                                  Le Chêne

Auteur :                                               Patrick FORT

Genre :                                                Nouvelle

Éditeur :                                              Éditions Le Solitaire

Collection :                                         Quatre lignes

Année :                                               2011

ISBN :                                                 97829163388861

 

 

 

L'intrigue :

 

 

Un homme, au crépuscule de son existence, se lie d’une étrange amitié. Lui qui est plutôt réservé et renfermé sur lui-même, se livre et se raconte en secret, à cet étrange et séculaire ami…

 

 

Mon avis :

 

 

Les racines de l’attachement, peuvent se tisser sur bien des terreaux. Que cet ami soit de chair et de sang ou bien d’aubier et de sève, sa disparition peut engendrer notre sénescence et déchéance, voire notre perte.

Au-delà de la beauté mélancolique de cette déchirure existentielle, Patrick Fort nous brosse le séduisant tableau de la relation, voire de l’union pouvant encore être puissante, entre l’homme et la nature.

Je me surprends même à extrapoler, d’y pouvoir déceler le message suivant :

"Lorsque notre amie Dame Nature, par trop de maltraitance, s’en sera définitivement allée, alors, l’Homme connaîtra sa propre fin."

Voici un très joli texte, court et bourré d’émotion.

 

 


 

 

Titre :                                                  La Lettre

Auteur :                                               Patrick FORT

Genre :                                                Nouvelle (2 fois primée)

Éditeur :                                              Éditions Le Solitaire

Collection :                                         Quatre lignes

Année :                                               2011

ISBN :                                                 97829163388854

 

 

L'intrigue :

 

 

Depuis le décès de son mari Louis, Albane traîne sa vie comme l’on subit une mélopée. Elle n’existe guère que dans le souvenir de feu son époux et dans ses allées et venues entre son domicile et le cimetière. Elle met un point d’honneur à organiser son existence esseulée, autour de ses visites quotidiennes, qu’elle rend à son Louis.

Arrive alors un jour où, alors qu’elle s’en retourne chez elle, le facteur lui propose de la reconduire. Il lui tend alors, une bien mystérieuse lettre…

 

 

Mon avis :

 

 

Chaque individu possède sa part de secret, de mystère et de regret. Il arrive que, perdu au détour de jours aux accents d’incertitude, aux couleurs floues de l’inconnu, nous choisissions alors la voie qui nous aide le mieux à surmonter l’épreuve que nous endurons. Cependant, que cette épreuve s’arrête et la douceur que nous y pouvions discerner, s’effrite au profit de la vie qui fut la nôtre ; celle que nous avions avant l’épreuve ; ce chemin que nous avions librement choisi.

La Lettre est une remarquable et poétique leçon de vie. Elle nous narre la difficulté, voire l’impossibilité à ne jamais dévier, lors de ce long et sinueux parcours, qu’est la vie. Elle nous raconte la force plutôt que la déception, la tolérance plutôt que la sentence. Elle nous invite à entretenir le jardin de nos jours qui coulent, plutôt que de le laisser à l’abandon.

Cette nouvelle est tout simplement magnifique ! 


 

 



 

Titre :                                                  Deadwood

Auteur :                                               Patrick FORT

Genre :                                                Nouvelle

Éditeur :                                              Éditions Le Solitaire

Collection :                                         Quatre lignes

Année :                                               2011

ISBN :                                                 97829163388878

 

 

L'intrigue :

 

 

Seth Northridge est aux aguets. De la fenêtre sale de sa chambre crasseuse de cet hôtel sordide de l’Ouest américain lors de la ruée vers l’or, il surveille fébrile, l’avenue centrale. Jack O’ Neill et ses collègues de l’agence Pinkerton, sont sur ses talons.

Jack, quant à lui, est fatigué de ses traques à répétition. Il songe à changer d’existence. Alors qu’il est sur le point d’appréhender Northridge, il rencontre Susan Ward, une jeune et jolie institutrice, fraîchement débarquée à Deadwood…

 

 

Mon avis :

 

 

Le combat de trop, est celui qui est toujours à craindre, pour qui vit dans le giron de la violence quotidienne. Mais il arrive parfois que ce combat de trop, se trompe de victime.

Patrick Fort nous raconte des destins que rien ne devait lier et qui, par un caprice de l’existence, se croisent, se télescopent, se désintègrent ; se désintègrent dans la mort, dans la tristesse, dans l’abattement provoqué par l’éternelle question qui se décline à loisir et qui reste souvent sans réponse : "Pourquoi ? Pourquoi tout ça ? Pourquoi la misère et le malheur s’attrapent-ils si facilement, alors que l’on doit se battre à s’en user l’âme, pour des miettes de bonheur ?"

Voici une nouvelle forte ! Elle nous laisse, gorge serrée, de la poussière au bord des yeux.

 

 


 

 

Titre :                                                  Réminiscence

Auteur :                                               Patrick FORT

Genre :                                                Nouvelle

Éditeur :                                              Éditions Le Solitaire

Collection :                                         Quatre lignes

Année :                                               2011

ISBN :                                                 97829163388885

 

 

L'intrigue :

 

 

Un homme visite le collège de sa jeunesse. Ce collège n’est plus qu’un ensemble de vieux bâtiments à l’abandon, appartenant dorénavant, à l’amicale des anciens élèves. L’homme est seul. Il est ému de fouler ainsi les traces de son passé. Tout est décrépitude, à l’image de souvenirs devenus flous, usés par le temps. Comme elle est curieuse et prégnante, cette désagréable impression que notre pèlerin a, d’être mystérieusement et continuellement observé, depuis son arrivée dans l’antre du théâtre de son histoire…

 

 

Mon avis :

 

 

Voici une nouvelle qui pourrait bien inspirer un réalisateur désireux de perdurer ces séries cultes : "La 4ème dimension" ou "La 5ème zone."

Visiter son passé, peut être source de nombreuses émotions : de l’appréhension, de la nostalgie, de l’inquiétude, de l’excitation et parfois, de la joie.

Quelquefois, notre mémoire refuse notre passé, par protection plus ou moins consciente, par pudeur ou bien pour des raisons proprement pathologiques. Mais il peut se trouver de rares et étranges cas, où le passé, notre passé, se joue de nous, se refuse à nous…

Une fois encore, Patrick Fort nous offre une nouvelle qui interpelle et qui, à la lecture attentive, à l’observation effective, comme nous nous pencherions sur un puits pour en déceler la magie pouvant sourdre de ses eaux faussement tranquilles, procure au lecteur, un sentiment de vertige et quelques sympathiques frissons. Remarquable !

 




 

Mes lectures. 

 


 

Accueil.

   




Art et Littérature

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

S


Bonsoir!


Tu réussis à donner un éclairage personel aux nouvelles de Patrick et à me donner de nouveau envie de les relire mais au travers du prisme de ta lecture...


 


Amitiés!



Répondre
F


Merci beaucoup Sandrine. C'est en cela que la littérature est formidable. Elle éveille en chacun de nous des signaux différents et bien souvent complémentaires ; d'où un bel enrichissement à
partager...


Amitiés !



T


Miam, ca donne envie, surtout la description du coffret parce que je connaissais déjà les textes. J'attendrai mon retour en France. Amitié.


Thierry



Répondre
F


Miam est le mot qui convient à ce recueil. Il est un réel petit régal littéraire !


À bientôt Thierry !


Amtiés.



D


Bon, et bien...bravo à vous deux!!! (rires). j'arrive Pat...et j'avoue Frédéric que je relirai ton article après avoir lu le recueil de Pat. Afin de ne pas me situer avant la lecture. Bises!!!!



Répondre
F


C'est exactement ainsi que je fonctionne. Je ne lis jamais la moindre critique d'un livre que je compte lire, afin de n'être, en aucun cas influencé.


Gros gros bisous Del !



P


Bonjour Frédéric !


Comment te remercier pour cette formidable critique que tu viens de consacrer à mon recueil de nouvelles...Que tu parles de "la lettre et autres nouvelles" dans ce sanctuaire dédié aux mots, à
l'art me remplit de bonheur et de gratitude !


Je suis bien entendu fier de lire tes mots sur mes mots. En lecteur infatigable et en écrivain passionné, tu évoques et décryptes mes nouvelles mieux que je ne le ferai jmais. Et je découvre une
multitude de choses en te lisant. Je n'en avais pas conscience jusque là. L'éclairage que tu apportes, que tu m'apportes est incroyablement juste. Pour te donner un seul exemple, je n'avais tout
simlement pas fait le rapprochement entre le nom de la collection et la musique...


Je suis ému de lire tes mots sur mes mots. Tu n'imagines pas à quel point...


Toute ma reconnaissance pour ce cadeau et ton amitié précieuse cher Frédéric.


Parfois le doute est là. Ai-je raison d'écrire ? Même si je ne sais rien faire d'autre, je me pose souvent cette question...Grâce à toi, j'ai compris enfin que se poser cette question était
ridicule...


Merci encore. Et encore.


Amitié,


Adishatz,


Patrick



Répondre
F


Je crois que tu viens de mettre l'accent sur l'Important, pour qui aime la plume. Ne pas trop se poser de question et foncer droit dans son émotion, via son imaginaire, foncer droit dans son
imaginaire, via son émotion...


Encore bravo Patrick !


Amitié sincère.


Adishatz.


Frédéric.