Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voyons nos vies comme des œuvres d'art !

Old_book_bindings.jpg
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 14:59



Art et Littérature bannière




 

 

 

Titre :           Zulu.

Auteur :       Caryl Férey.

Editeur :      Gallimard.

Collection : Série noire.

ISBN :           9782070120925

 

Grand Prix de la Littérature Policière 2008.

Prix du roman noir français BibliObs 2009.

 




 

L'intrigue :

 

 

 

Le chef de la police criminelle de Cape Town, Ali Neuman, doit évoluer dans une Afrique du Sud corrompue, où la violence reste le fléau majeur avec le sida.

L’apartheid ayant des rémanences soufrées, distille des méandres mafieuses qui font la pluie et le beau temps à Cap Town.

Des assassinats d’une sauvage cruauté surviennent, amenant Ali à affronter une terrible machinerie du crime et du profit organisés.

 

 







 

Mon avis :

 

 

 

Caryl Férey base l’histoire d’Ali Neuman, sur des lieux et un contexte géopolitique qu’il connaît bien, pour avoir séjourné en Afrique australe. L’engrenage de l’enquête à mener par Neuman, nous agrippe rapidement et nous entraîne, tel un grand huit infernal, dans les arcanes nuisibles, terrifiantes, viciées et extrêmement dangereuses des groupuscules divers et variés qui prospèrent en ces contrées.

L’histoire est ficelée de main de maître et nous laisse à son terme, haletants et gorgés d’ocres, de soleil lourd et de poussière.

Très efficace et divertissant pour qui aime les romans noirs.






 

Mes lectures.



 

Accueil.





 

Art et Littérature

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
je cherchais un roman à lire et grâce à toi, j'ai trouvé !amitiés.PAT
Répondre
T

Bon voyage aux côtés d'Ali Neuman.
Amitiés.


M
très intéressant ce blog
Répondre
T

Que dire d'autre que... Merci!


D
Mummm...j'aime bien l'ambiance de cette histoire.Ups....p'tite coquille repérée: "Des assassinats d'une sauvage cruauté (sans S).  mais c'est une toute petite coquille ça haha.Bisous p'tit frère!
Répondre
T

Merci, je cours enlever ce vilain S.
Merci de ta visite Petite Del. plein de gros bisous!