Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voyons nos vies comme des œuvres d'art !

Old_book_bindings.jpg
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 15:01



Art et Littérature bannière




 

 

 

Titre : Matilda

 

Auteur : Roald Dahl

 

Editeur : Editions Gallimard

 

Collection :  Folio junior

 

ISBN :   2-07-051254-1

 



 

L'intrigue :


 

L’histoire se déroule en Grande Bretagne, au sein d’une famille ayant une singularité notoire en la présence de la petite Matilda. A un an et demi elle parlait, à trois ans elle apprenait d’elle-même à lire. A quatre, elle dévorait des ouvrages complexes, qu’elle allait dénicher en s’aventurant seule à la bibliothèque.

Ses parents ne s’intéressent absolument pas à elle. Ils ne perçoivent pas la fulgurante précocité de leur petite, s’en moque même et se montre exécrable envers elle.

Matilda en arrive à élaborer des représailles pour tenter de leur prouver son existence. (ex : déposer de la glue sur les bords du chapeau de son père…)

A cinq ans, elle a l’heur de découvrir sa première maîtresse, la demoiselle CANDY. Enfin l’heure d’une nourriture intellectuelle et spirituelle sonne. Laquelle nourriture lui faisait jusqu’alors, terriblement défaut.

Mais recevra-t-elle l’attention et l’aide devant normalement échoir à un élève, qu’il soit ou non précoce ?

La présence destructrice de la haineuse Madame LEGOURDIN, directrice de l’école, aura-t-il l’impact destructeur, que portent hélas souvent sur leurs élèves, les enseignants qui ne sont pas fait pour ce travail qui se veut avant tout, une vocation ?

Comment cette petite se sortira-t-elle de cet écheveau formé par l’étau de sa parentèle défaillante, de l’asphyxie prodiguée par la « foldingue » directrice ? La lumière de la demoiselle Candy sera-t-elle suffisante pour mener Matilda à la plénitude, loin de la bassesse du monde dans lequel elle doit se débattre ?

 


 

 



 

Mon avis.

 

 

Ce livre offre un intérêt double. Il est un récit qui se laisse croquer, car très captivant et d’une souple écriture, aisée d’accès et faisant mouche. Il met également en lumière, les difficultés d’un système scolaire n’étant pas capable de s’adapter à ses élèves, encore moins quand ces derniers sont précoces. Il soulève cette grave imperfection qui force l’élève à s'ajuster à un système qui tend à le rentrer de force dans un moule calibré, formaté, avec tout ce que ceci a de dévastateur.

Ce récit note également, avec bonheur, qu’il existe des demoiselles Candy pour contrebalancer ce phénomène malsain, pour combattre en chevalier du savoir adapté, de la connaissance acclimatée, à dessein de donner à leurs élèves le goût de l’apprentissage de la culture et de l’instruction, plutôt que l’inverse.

 



L'Institutrice.






Lectures pour juniors.



Accueil.






Art et Littérature

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Qu'est ce que ça serait chouette si le monde était peuplé de Mademoiselles Candy!! En tout cas je l'ajoute dans ma liste "A lire"!Merci pour cette découverte! Et merci pour tes visites sur mon blog qui me font toujours un grand plaisir!
Répondre
T

Plaisir partagé.
Amitiés!


D
Très intéressant, et le sujet est très important. Les mademoiselles candy sont là pour donner confiance aux élèves "spéciaux" et seuls lorsqu'ils seront projetés dans le monde des adulteant systèmes. Ils sauront par la suite chercher l'appui d'autres mademoiselles Candy, au lieu de se laisser détruire par l'étouffant système et ses mercenaires. Bisous!!!!!!!!
Répondre
T

Bisous et merci de tes visites, de tes commentaires et de ton amitié!