Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voyons nos vies comme des œuvres d'art !

Old_book_bindings.jpg
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 14:11








John Kennedy-Toole.





 

17 décembre 1937 - 26 mars 1969. Il était écrivain américain. Il se suicida par déception de ne pas être publié et qui connut le succès après sa mort.

Né à La Nouvelle-Orléans le 17 décembre 1937, John Kennedy Toole exerça quelque temps le métier d'enseignant dans divers établissements universitaires des États de New York et de la Louisiane. Appelé sous les drapeaux en 1961, il séjourna deux années à Porto Rico pendant lesquelles il enseigna l'anglais aux recrues de langue hispanique et écrivit son deuxième et principal roman, La Conjuration des imbéciles.

À la fin de son service militaire, il retourne à La Nouvelle-Orléans pour vivre chez ses parents et enseigner au Collège Dominicain. Il tente également, mais en vain, de faire publier son ouvrage qu'il considérait comme un chef-d'œuvre. Sa santé et son moral se détériorent alors rapidement et, après avoir perdu tout espoir, il se suicide le 26 mars 1969, à l'âge de trente-deux ans, en reliant l'habitacle et le pot d'échappement de son automobile.

Après sa mort, sa mère poursuivit ses efforts et réussit à faire lire son roman à l'écrivain Walker Percy qui fut séduit par cette œuvre originale en 1976. Il insista à son tour auprès d'un éditeur, et le livre fut finalement publié en 1980. Très bien reçu par la critique et par le public, il a été vendu à plus de 1,5 millions d'exemplaires et traduit en dix-huit langues.

John Kennedy Toole reçut le prix Pulitzer de la fiction à titre posthume en 1981. Il n'est l'auteur que d'un seul autre ouvrage, la Bible de néon, qu'il écrivit à l'âge de seize ans, et qui, longtemps considéré comme trop immature, ne fut publié qu'en 1989 à la suite du succès de son précédent roman.




Œuvres. 

La Conjuration des imbéciles (A Confederacy of Dunces).

La Bible de néon (The Neon Bible, adapté au cinéma par Terence Davies en 1995).





Ecrivains.



Accueil.









Partager cet article
Repost0

commentaires

C
bonjour; un de mes prochaines lectures sans doute; j'ai lu quelque part que ce livre fait partie des préférés chez les gonzos. J'ignore la raison
Répondre