Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voyons nos vies comme des œuvres d'art !

Old_book_bindings.jpg
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 17:34



Art et Littérature bannière






Maya Filipič



Née dans Ljubljana, en Slovénie, Maya grandit à côté d'un piano. Alors qu’elle commençait ses premiers cours de musique, elle jouait déjà du piano et du violon. Elle avait alors 8 ans.

Elle comprit de suite que son instrument de prédilection, serait le piano.

Elle se familiarisa à la discipline de la composition. Subséquemment, elle en vint à composer.

Son violon d’Ingres reste l’improvisation à l’oreille, où elle excelle.

Elle ne fut pas satisfaite par le système d’enseignement, qui a trop grande propension au formatage.

Elle ressent son piano différemment.

Elle bourlingua alors quelques années. Puis elle plaça son expérience acquise et sa sensibilité, au service de sa musique.

Elle nous présente aujourd'hui son premier opus. « Entre deux monde ».

 

 


 

 



Une pure merveille de douceurs, de rondeurs câlines ; lénitive et euphonique.


 




 

Maya Filipič


 



" Fantasia"


"Prelude in E major"

Art et Littérature

Partager cet article
Repost0

commentaires

S

C'est avec un plaisir non dissimulé que je me suis laissée emporter par la musique.


Maya Filipic est une de mes pianistes préférées, avec Hélène Grimaud.
Répondre
F


De la magie s'échappent de leurs doigts. Cette magie pourrait bien avoir pour nom : "Le Talent."


Merci pour votre visite sur Art et Littérature.


A très bientôt.


Bien à vous.



S
Pour information, Maya prépare un livre avec toutes partitions de cet album. Elle nous informera (sur Jamendo) quand il sera achevé ! A nos pianos !
Répondre
F

Merci pour cette information.
Au plaisir.


T

Maya Filipic est vraiment un merveilleux pianiste! Il ya peu d’autres artistes similaires minimalistic piano sur Jamendo, on convient de mentionner est Frozen Silence de la Finlande:
http://www.jamendo.com/en/artist/frozen.silence
Répondre
T

Trés grande pianiste effectivement...
Merci de votre visite.


P
merci pour ce partage et cette découverte qui nous enrichit de page en page. l'artiste qui tu mets à l'honneur à un réel talent et sa sensibilité, son interprétation me donne la chair de poule...
Répondre
T


Les frissons ! C’est précisément cela ! Elle nous emporte sur sa délicate nue, par delà son azur pur et cristallin. De bien beaux voyages, qu’elle nous
propose.