Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voyons nos vies comme des œuvres d'art !

Old_book_bindings.jpg
4 juillet 2008 5 04 /07 /juillet /2008 12:01



Art et Littérature bannière


 

Roman:                       Une exécution ordinaire.

Auteur:                       Marc Dugain.
Editions                      Gallimard.
Année:                        2007



L'intrigue :

Il s'agit de l'impact entre deux destinées familiales, dans l'histoire viciée d'un pouvoir dont les arcanes sont remplies de corruptions et de trahisons.

Le cuisinier de Staline qui se lie d'amitié avec sa soignante attitrée d'office.

Ce dernier est le grand-père du président de Russie. (en 2000.)
Cette dernière est la grand-mère d'un jeune militaire sous-marinier de la flotte nucléaire russe.

Au mois d'août 2000, le sous-marin, l'Oskar, comprenez le Koursk K-141, gît par 328.10 pieds de fond, soit 100 mètres.

L'accident ayant provoqué le naufrage gêne les autorités.
S'impose alors à elles, le choix d'avouer ses faiblesses à la face du monde et sauver les hommes encore en vie dans le navire, ou de cacher le tout, et les laisser pour cela périr...



Mon avis :

L'auteur dépeint le pouvoir russe sous ses aspects les moins honorables.

La vie d'un ou de plusieurs hommes, même des militaires oeuvrant pour leur patrie, pèse-t-elle pour une vieille dictature engoncée dans une bureaucratie fallacieuse, et prisonnière d'une histoire à ce point falsifiée, qu'elle n'en demeure plus que pure fiction?

La réponse est dans le titre.

Cette histoire vaut le coup, d'y être plongé.
Le lecteur évolue alors dans les eaux glacées d'un pays dont le pouvoir est basé sur la peur et la délation.

Le secret de toutes leurs machinations doit toujours être conservé et ce, à n'importe quel prix!

Ce roman est prenant même si, le titre nous donne la clef de la décision du gouvernement russe quant au sauvetage des sous-mariniers, car les rebondissements et les doutes suggérés sur le sort de Vania, le fils du narrateur, le rendent palpitant.

Il offre l'intérêt également, de restituer la réalité russe.

_ Celle des sphères pouacres et corrompues des dirigeants.
_ Celle d'un peuple meurtri, apeuré et appauvri, voire asservi.



 





Mes lectures.


 

Accueil.







Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Ca a l'air bien, même certainement passionnant. merci frédéric! Bisous et bon week-end!
Répondre