Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voyons nos vies comme des œuvres d'art !

Old_book_bindings.jpg
21 avril 2008 1 21 /04 /avril /2008 09:21



Art et Littérature bannière




 

Paru en octobre 2007 aux Editions Albin Michel.

Il s'agit d'un recueil de cinq histoires envoûtantes.

Eric-Emmanuel Schimitt.




1_La rêveuse d'Ostende.

Emma Van A., vieille femme handicapée depuis sa jeunesse, nous embarque dans son passé des plus romantiques et des moins banals; voire fantasmagorique...

Est-elle mythomane?
Tout son récit peut-être démonté si facilement...
Vérité ou mensonge?
Trop beau pour être vrai?
Et si finalement, ça l'était?

Superbe histoire qui nous tient dans le doute jusqu'à l'ultime mot qui nous éclaire in-extremis.



2_Crime parfait.

Un couple qui s'adore et qui s'adule depuis plus de trente années. Ils vivent un bonheur parfait, immaculé.
Alors, le doute peut-il s'insinuer tel le serpent maléfique, et venir comme un cancer, tout salir et détruire?
Comment le délire paranoïaque peut-il prendre le pas sur une harmonie totale et durable?
Sommes-nous capables de percevoir une faille, là où elle n'est pas?
De s'en obnubiler au point de ressentir l'éventuelle faille comme étant un véritable cañon?
Existe-t-elle seulement?

Il s'agit là d'une histoire haletante et passionnante.



3_La guérison.

La complexité humaine; l'acceptation de soi quand on ne répond pas aux canons de beauté.
Surtout quand on a été dénigré par une mère stupide et méchante, dénuée de la moindre conscience humaine et maternelle, de la moindre psychologie élémentaire.
La complexité des sentiments; la complexité du cheminement des mécanismes du déclenchement de l'état amoureux.


Formidable conte et leçon de vie!



4_Les mauvaises lectures.

Comment un homme très cartésien et cultivé, peut-il perdre tous repères censés, par la puissance toujours sous-estimée des mots?
Comment la fiction peut-elle influer sur nos existences et éventuellement en changer le cours... définitivement?

Une intrigue palpitante. Un bouquet final inattendu!
Encore une histoire menée de main de maître!



5_La femme au bouquet.

Une gare, celle de Zurich.
Depuis quinze ans voire beaucoup plus, une vieille femme attend à longueur de journée sur le quai numéro trois.
Qu'attend-t-elle?
Qui attend-elle?
Est-elle l'expression métaphorique de l'attente de chaque être envers l'existence?

L'amour?
La mort?
Qui descendra du train?

La vieille femme est-elle réelle? Est-elle chimérique?
N'est-elle pas seulement notre image renvoyée de pleine face par notre inconscient qui se manifeste en se focalisant sur une personne ou une ambiance?
Cette realité ou bien chimère, n'a-t-elle pas pour but de nous faire admettre à nous même, nos propres attentes envers nos vies?



Récit palpitant ouvrant sur de nombreuses perspectives philosophiques
.


 









Mes lectures.



Eric Emmanuel Schmitt.





Accueil.











Partager cet article
Repost0

commentaires