Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voyons nos vies comme des œuvres d'art !

Old_book_bindings.jpg
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 17:56



nom du site




Cormac Mc Carthy
.





Il est né à Providence dans le Rhode Island aux états-unis, en 1933.
Il a été couronné par le National Book Critics Circle Award et le National Book award.
Son oeuvre littéraire est considérée comme l'une des plus marquantes de l'Amérique contemporaine
.




  



  • The Orchard Keeper, le gardien du verger.
  • Outer Dark, l'obscurité du dehors (1968). 
  • Child of God, un enfant de Dieu(1974).
  • Suttree (1979).
  • Blood Meridian, or the Evening Redness in the Westméridien du sang (1985).
  • All the Pretty Horsesde si jolis chevaux (1992) a reçu le National Book Award et le National Book Critics
    Circle Award.
  • The Crossing, Le Grand Passage (1994).
  • Cities of the Plain, Des villes dans la plaine (1998).
  • No Country for Old Men, Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme (2005), adapté au cinéma en 2007 par les frères Coen sous le titre No Country for Old Men
  • The Road, La route (2006) a reçu le James Tait Black Memorial Prize et le Prix Pulitzer en 2007.



"La route".



 Lien vers paperblog/Pulitzer en vue.





Ecrivains.



Accueil.










Art et Littérature
Partager cet article
Repost0

commentaires

P
De ta brillante série d'articles consacrés aux écrivains que tu affectionnes, il ressort une passion incroyable, un immense respect et un désir rare et que je ne peux que louer : partager avec nous, nous inviter à découvrir et à partager en retour.bravo et respect.
Répondre
T


Il est vrai que j’ai vu hier soir sur France 5, une émission littéraire qui mentionnait la haine réciproque et viscérale qu’avaient et qu’ont, de nombreux écrivains
entre eux. Cela me dépasse. Quand on commence à se lancer dans l’écriture, on se rend compte à quel point l’aventure est fabuleuse et parfois difficile. Cela devrait rassembler plutôt que
diviser. Il s’avère que beaucoup d’écrivains se jalousent. Je trouve cela navrant. Au contraire, je pense que c’est enrichissant de côtoyer des écrivains qui sont à l’origine d’ouvrages que l’on
aurait aimé écrire. La richesse naît de la diversité.


Tout ceci pour te dire qu’effectivement, j’ai une naturelle propension à m’enthousiasmer devant le talent, plutôt que de le jalouser.


Amitiés et grand merci pour tes visites.